Bien que l’univers de la course automobile professionnelle soit très sélectif, les premiers pas en tant que débutant sont accessibles aux personnes alliant talents et ressources financières.

En effet, lorsque l’on jette un coup d’œil sur l’univers de la formule 1, on se rend compte que cet aspect pécuniaire est indissociable à la réussite de sa carrière. Par ailleurs, pour vous qui souhaitez-vous lancer dans la course automobile, quel que soit le type, voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles.

S’initier au pilotage via les stages automobiles

Certes, les moyens pour se faire former au pilotage sont nombreux, mais le stage automobile reste le meilleur. Vous avez la possibilité grâce à cela d’avoir une approche directe à la conduite ainsi que des sensations qui y sont liées. Il s’agit de journées d’initiations réservées généralement aux enfants et aux adolescents afin de savoir s’ils sont faits pour la conduite ou non. Ces journées permettent également de faire découvrir les sports automobiles sous tous les angles.

S’orienter vers une catégorie de course automobile

Après l’initiation, il est temps de s’orienter vers la discipline de ses rêves. Il s’agit certes d’une question de passion et d’amour, mais également de budget. Cette règle est immuable principalement pour les personnes désireuses de faire carrière en formule 1. Pour ce faire, ils devront continuer indéfiniment en monoplace jusqu’à avoir le potentiel nécessaire.

Par ailleurs, une discipline moins coûteuse et tout aussi prestigieuse est la GT. Avec moins de fonds qu’en F1, il est possible de faire carrière tout en réalisant ses rêves. Une ou deux années de monoplace suffisent pour basculer en GT.

Penser à l’étape cruciale du budget

Avant de se lancer dans un sport automobile, quel qu’il soit, il est important de définir au préalable un budget. Bien que cela ne dépende essentiellement que des partenaires, définir un budget a pour objectif de permettre de se donner une certaine orientation sans se laisser ébranler par des meetings de courses plus difficiles par exemple. Toutefois, il est recommandé de débuter avec un petit budget afin de prendre le temps de s’acclimater aux différentes conditions telles que la convenance de votre talent, l’attrait des compétitions, etc.

Obtenir une licence et une homologation de pilote automobile

Pour se lancer dans une véritable carrière de pilote automobile et pouvoir rouler dans les règles sur les circuits, il est essentiel que vous ayez une licence auprès de la FFSA. Cette dernière dépend toutefois de l’âge et de la catégorie de sport automobile pratiquée. Au même titre que la licence, l’homologation est indispensable. Cependant, préparez-vous en conséquence, car ces formalités impliquent des coûts.

Parenthèse sur les courses de camions

Les courses de camions sont des courses comme toutes les autres. Cependant, elles se déroulent avec des véhicules beaucoup plus imposants et des règles légèrement différentes. À titre d’exemple, les pièces sont plus rares et il est important que la qualité soit avérée. Il existe pour cela des plateformes agrées telles que https://www.44tonnes.com qui vendent des pièces détachées pour camions, poids lourds de différentes marques. L’intégrité et la qualité des pièces sont donc l’un des critères essentiels pour prendre part à l’un des plus grands prix annuels de camions : les 24 heures camions. Cette épreuve se déroule en France dans la Sarthe et accueille chaque année le Championnat de France Camions, le Championnat d’Europe des courses camions et une course support automobile.